Une académie où se réunit l'élite du Japon et du monde entier. Sauf qu'il y a des humains...et des vampires. Dans quel camp allez-vous être?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Plouf!!! Blub ? [PV libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Plouf!!! Blub ? [PV libre]   Mer 6 Jan - 0:47

Tôshiro n'aimait pas trop l'hiver. D'abord parceque la niege faisait crisser chacun de ses pas, et quand on veut passer inaperçu, c'est loins d'être le top, ensuite parceque cette foutue neige l'empêchait de s'entraîner dehors, où il avait autant d'espace qu'il le souhaitait, et le contraignait à le faire en interieur, où il risquait à tout moment d'emputer un de ses nombreux camarades qui faisaient comme lui, à savoir s'entraîner au chaud. Mais l'Aristocrate, s'il ne crachait pas sur une à deux semaines de Far niente de temps en temps, detestait rester inactif trop longtemps. Après moult coups envoyés dans son punching ball accroché dans sa chambre, et plusieurs plaintes de ses voisins à se sujet, il décida d'aller nager pour s'occuper, et en profiter pour se muscler d'avantage les épaules, les pectoraux et les dorsaux.
Il arriva à la piscine et prit un abonnement pour pouvoir passer au moins deux heures tout les jours. Il grimaça après avoir payé son abonnement.

*7 500 Yens pour deux mois de natation, ils ne se privent de rien ces enfoirés... Et encore heureux que j'aie tout mon matériel avec moi... pas envie de payer 1 000 yens de plus pour un maillot de bain minable et des lunettes de plongées ridicules...*

Le nez toujours sur sa carte d'abonnement, cherchant dessus ce qui pouvait bien justifier un tarif aussi exhorbitant, mais même le plasticage mal fait de sa carte ne pouvait en être le justificatif, il se dirigea vers les vestiaires. Il leva définitivement les yeux de sa carte après être entré en contact violent avec un mur et s'être excusé, se rendant compte qu'il avait raté un tournant pour arriver audit vestiaires.

Une fois dans une cabine libre, à cette heure elle ne manquaient pas, heureusement, il commença à se changer, pliant ses affaires dans son sac au fur et à mesure qu'il les enlevait et enfilait ses affaires de natation, à savoir un boxer de bain entièrement noir et une paire de lunettes de plongée à larges verres fumés, plus pratiques pour voir sous l'eau et plus esthétiques que les petites capsules plastifiées qu'on se mettait habituellement sur les yeux et qui partait au moindre faux mouvement. Sa serviette de bain sur l'épaule, il sorti de sa cabine et passa par la salle des casiers pour ranger son sac dans l'un d'eux. Le numéro neuf était le plus près et, de plus, avait le mérite d'être propre et libre. Töshiro y fourra donc son sac et ferma le petit casier, attachant le brassard portant la clé à son poignet. Suivit le passage sous les douches, obligatoire de se mouiller un peu avant de l'être franchement plus. Tôshiro ne comprennait pas vraiment cette mesure d'hygiène mais s'y pliait sans broncher. Une fois douché , il repris sa serviette et se dirigea vers les bassins.

A peine venait-il de franchir la petite pateaugeoire qui séparait les douches des bassins, qu'il se fit héler par un maître nageur. Se retournant, franchement étonné, il regarda l'homme qui l'avait interpellé. Ce dernier pointa du doigt son oreille gauche en le désignant du menton. Tôshiro avait ommis d'enlever sa large boucle d'oreille. Un peu honteux, il l'enleva et retourna la mettre dans son sac. Une fois revenu, après s'être assuré qu'il était cette fois ci pleinement en ordre, il se dirigea vers le bassin sportif. Il surpris de brefs regards posés sur lui, et quelques jeunes femmes rougirent en le regardant et se détournèrent, sans doute pour cacher leur émoi. Le jeune aristocrate avait l'habitude de ce genre de réactions, il est vrai que la pratique des arts martiaux et du sabre avaient concidérablement sculpté son corps et que le résultat s'approchait grandement des idéaux féminins en terme de musculature, tout en étant loin de Mister univers et sa clique de gonflettomanes, et que même habillé, il était loin d'être moche, même s'il n'était pas non plus un "canon", pour reprendre les termes qu'il entendait souvent dans la bouche de la gente féminine, quand elle parlait de tel ou tel acteur de cinéma entre autre.

Une fois arrivé au bassin sportif, il fut satisfait de constater qu'il serait le seul à l'utiliser. Il jetta sa serviette sur un des sièges qui bordaient le bassin proprement dit, fit quelques rapides mouvements d'échauffements et d'étirement, s'approcha du bassin, cracha dans ses lunettes de plongée en étalant la salive sur tout les verres, les rinça, les chaussa et grimpa sur un des plots du bassin. La profondeur du bassin n'excédait pas 4 mètres et sa plus faible profondeur était de 2,30 mètres.

Tôshiro plongea. Un nuage de bulles l'accompagna jusqu'au fond du bassin, où il resta pendant les 25 mètres que dura sa première longueur. Arrivé au bout, il remonta à la surface, prit une pronfonde inspiration, remplissant ses poumons d'air et de vapeurs de chlore, et entama sa série de longueurs en crawl. Son programme d'échauffement était simple : Un kilomètre crawl histoire de bien se mettre dedans, un kilomètre dos, pour se reposer, et un kilomètre brasse, pour essayer de faire travailler le coeur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plouf!!! Blub ? [PV libre]   Mer 6 Jan - 2:02

De petits flocons blancs tombaient lentement du ciel, se posant délicatement sur un parapluie prune bordé de dentelle rose. Vêtu d'une robe rose pâle à dentelle, elle ressemblai à une fillette noble des années 1900. Un sac de couleur violet foncé se balancé sur son dos tandis que la neige crissait sous ses pieds. Enfin, la jeune fille arriva à destination: la piscine de la ville.
La personne au comptoir fut bien surprise de voir une petite fille arriver seule et déposer l'argent sur le comptoir l'air de rien, demandent une entrée.

_Euh... je suis désolé mais ne suis pas autoriser à laisser entrer seul les enfants de moins de 12 ans. Si tu veux des cours, ta maman doit être avec toi.

_Uh? Mais, Maria à 16 ans. Pour prouver ses mots, la jeune fille sortit sa carte d'identité et la montra au caissier. Vous voyez, c'est marqué là.

_Ah oui, en effet, je vous pris de bien vouloir m'excuser mademoiselle.

Maria adressa un ravissant sourire au vendeur, prouvant qu'elle ne lui en voulait pas. Elle récupéra sa monnaie et se dirigea vers les vestiaires, qui était à cette heure vide. Bien qu'un peu plus entretenu que ceux des hommes, le vestiaire des femmes était assez sale, et Maria du chercher plusieurs fois avant de trouver une cabine en bon état. Une fois enfermé, elle enleva ses vêtements et enfila son maillot, il s'agissait de celui qu'on fournissait dans les écoles: un une-pièce bleu marine avec une sorte de jupette. Quelque chose d'assez simple quoi. Une fois changé, la demoiselle rangea ses affaires dans son sac et sortit de la cabine. Elle se saisit de sa brosse et coiffa ses cheveux en une queue de cheval, et cacha cette dernière sous un bonnet de bain de la même couleur que son maillot. Une fois prête, elle rangea son sac dans un casier (le 12 pour être précis), et accrocha la clef de se dernier à son poignet, avant de se diriger vers les douches pour ce mouiller un peu. L'eau glacial fit pousser un petit cris aigu à Maria.
Dans son maillot de bain, Maria était méconnaissable, le maillot moulait très légèrement ses formes et elle semblait légèrement plus grande. Sans se soucier des regards qui se tournaient vers elle, la petite se dirigea droit vers la bassin des sportifs, elle fut surprise de voir un homme en train de faire des longueurs. Après s'être mouillait la nuque et avoir dégagé de sa serviette et enfilé ses lunettes de plongé, Maria se mit un peu plus loin du nageur solitaire et grimpa sur un des plots, elle allait plonger quand le maitre nageur l'aperçu et poussa un cri d'avertissement, juste avant qu'elle ne plonge, il l'attrapa par la taille et la souleva comme une plume, l'éloignant du bassin des nageurs.

_Non mais ça va pas petite! Ce n'est pas un bassin de jeu ici, si tu veux jouer ou t'entrainer à faire des longueurs, tu vas dans le petit bain où tu n'embêtera pas les grandes personnes!

_Mais Maria sais très bien nager! Vous n'avez pas le droit d'empêcher Maria de faire du sport!

Comme elle commençait à s'agiter, le maitre nageur dut la déposer par terre pour ne pas qu'elle se fasse mal et surtout pour ne pas qu'elle lui fasse mal. Une fois par terre, il continua de la gronder, malgré les protestations de Maria, qui ponctuait les fins de ses phrases par des "Uh!" plaintifs et prolongés. Bientôt elle se mit à les pousser en continue, comme si elle pleurait. Le maitre nageur tenta de la calmer et commença à s'énerver, ne sachant plus comment gérer la situation qui lui échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plouf!!! Blub ? [PV libre]   Mer 6 Jan - 15:07

Quel plaisir de pouvoir s'ctroyer un bassin pour soi !! Tôshiro pouvait ainsi aller à son rythme, sans s'inquièter de rentrer dans tel ou tel grand-père ou grand-mère venu soigner dans le chlore ses rhumatismes, ou dans tel ou tel boutonneux qui tentait de resembler à Yahn Torp pour épater la galerie et les jeune femme en maillots sur le bord du bassin. Là il était seul, c'était une affaire entre lui et le bassin.

Le kilomètre de crawl fut rapidement expédié, Tôshiro aimait beaucoup cette nage et savait bien la nager. Il entama ses longueurs de dos crawlé. Il aimait moins cette nage, parcequ'il ne savait jamais qu'il était arrivé au bout du bassin qu'en se cognant le crâne sur le mur carrelé, assez durement à chaque fois au vu de la vitesse emmagasinée...

Il en était rendu au milieu de son kilomètre quand il apperçu du mouvement sur le bord du bassin. Il eu un bref soupir de résignation. Il n'était plus seul dans le bassin. Mais qui était-ce? Boutonneux prétentieux, vieux rhumatisant? Il ferma les yeux... pour les rouvrir au contact douloureux du mur carrelé marquant la fin du bassin. Il se redressa dans le bassin, grognant et se frottant le sommet du crâne, et mit à profit cette pause pour savoir qui serait son "camarade" de bassin. Il eu la surprise de voir que son camarade de bassin était aux prises avec un maître nageur qui avait l'air un peu énervé. Il était aux prises avec ce qu'il semblait être un petit bout de choux en maillot de bain pour collégienne. D'où il était le jeune Aristocrate entendait quelques bribes de la conversation visiblement houleuse qui s'était ouverte entre les deux protagonistes. La gamine affirmait savoir déjà nager et être plus vieille que ce qu'elle semblait parraître. Mais ce qui intrigua le plus Tôshiro c'était la profusion de "Uh" indignés dans les phrases de la collégienne. Un peu comme une de ses camarades de Lycée.

Intrigué, il sorti du bassin et se dirigea vers les deux bruyants intrus. D'abord cachée par le dos rond et furibard du maître nageur, le jeune nageur ne pu voir à quoi ressemblait la provenance de tout ces "Uh". Puis il la vit, et fut tenté d'éclatter de rire. Il s'agissait effectivement d'une de ses camarades de lycée, en tenue de collégienne elle ressemblait à une gamine de 12 ans maximum, trop jeune pour aller dans le bassin sportif, d'où la présence du maître nageur. Tôshiro commençait à pouffer. Déjà qu'au lycée elle était souvent la cible des moqueries des garçons, la trouvant beaucoup trop gamine, et de l'affection de bon nombre de filles, la câlinant, la prenant dans leurs bras en poussant des "KAWAI" suraigus. Son ai enfantin avait une fois de plus frappé.

Tôshiro décida d'intervenir en faveur de sa camarade. Il tapotta le dos du maître nageur furieux.

- QUOI ??!!
- Désolé de vous déranger, mais vous pouvez la croire quand elle vous dit qu'elle a plus de deux ans et qu'elle sait bien nager...
- Tu la connais? C'est ta petite soeur?
- Non, c'est une camarade de lycée...

Le maître nageur regarda Tôshiro comme s'il avait bu et sorti l'énormité du siècle. Puis il éclatta d'un rire homérique.

- Ce p'tit bout, au Lycée ??? Tu te fous de moi là !! HAHAHAHAHAHAHA !!! Tu me crois suffisament con pour gober ça?
- J'ai osé espérer que vous seriez assez intelligent pour le croire...Elle s'appelle Maria Ushiro, elle a 16 ans et est élève avec moi à l'Académie Cross.
- T'as 16 ans toi aussi ??

Il regarda Tôshiro de la tête aux pieds. De par sa taille, on donnait souvent au jeune homme au moins six ans de plus qu'il n'en avait déjà. Peut être même que le maître nageur s'était un moment imaginé que Tôshiro puisse être le père de Maria. Le jeune aristocrate croisa les bras. Il n'aimait pas qu'on le regarde comme une bizarrerie. Il regarda Maria et lui désigna le bassin d'un mouvement de tête.

-Vas-y Maria.[se tourne vers le maître nageur] Pour que vous ne soyez pas trop inquiet, je garderait un oeil sur elle...

Tôshiro tourna le dos au maître nageur et, avant que ce dernier ai pu réagir, plongea dans l'eau. Il fit une longueur sous l'eau, la tête tournée vers la surface. Une fois arrivé à l'autre bout du bassin, il resta un petit moment sous l'eau encore. l'Apnée n'était pas un problème pour lui, il pouvait rester en apnée statique pas loin de quatre minutes, et deux minutes trente quand il nageait. Quand le besoin en air exprimé par ses poumons devint trop fort, Tôshiro se redressa, donna une petit impulsion sur le sol et se laissa remonter lentement. Une fois la tête sortie de l'eau, il expira et inspira goûlument, tout en cherchant des yeux sa petite camarade de lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Plouf!!! Blub ? [PV libre]   Dim 10 Jan - 16:05

Maria pestait comme pas possible contre le maitre nageur. Puis d'un coup son attention se porta sur une personne qui approchait. Il s'agissait de Toshiro, un camarade de lycée, et ce dernier... se moquait, d'elle! Même si il s'approchait l'air de rien, elle voyait bien qu'il se fichait de sa pomme.
Le jeune homme se mit à parler avec le maitre nageur, auquel Maria fut tenté de mettre un coup de pieds pour l'avoir appelé "p'tit bout", surnom qu'elle détestait particulièrement. Quand Toshiro lui dit d'aller dans le bassin, elle ne se le fit pas répéter, et se dirigea vers la bassin en trottinant, entrant dans l'eau dans un plongeons parfait et enchainant de suite sur une longueur en crawl.

Une fois à l'autre bout du bassin, la petite s'accrocha au rebord et auta son bonnet de bain, libérant ses cheveux retenu en une queue de cheval. Tout ce qui venait de se passer était la faute du maitre, il avait refusé de lui acheter un autre maillot, et du coup elle passait pour encore plus petite qu'elle l'était déjà.
Le cour de ses pensées fut interrompu par quelque chose qui émergea de l'eau. Il s'agissait de Toshiro, et celui-ci avait l'air à bout de souffle. Maria le dévisagea avec des yeux ronds de surprise, elle ne l'avait même pas vue arriver.

_Maria te remercie de l'avoir aidé. Mais ce n'est pas très gentil de t'être moqué d'elle.

Elle planta son regard sévère mais assez adorable dans les yeux yeux de Toshiro, avant de détourner la tête et de pousser avec ses pieds sur le mur pour repartir dans une longueur de crawl.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plouf!!! Blub ? [PV libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plouf!!! Blub ? [PV libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]
» Système main libre pour auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Guilty :: Avant tout ! :: Cimetière des RPs-
Sauter vers: