Une académie où se réunit l'élite du Japon et du monde entier. Sauf qu'il y a des humains...et des vampires. Dans quel camp allez-vous être?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Mer 28 Juil - 16:17

" L'amour n'est pas aveugle, il est aveuglant... "

La nuit éclairée par la lune était un spectacle quotidien, qui pourtant émerveillée Amu à chaque fois qu'elle le voyait. Les yeux pétillants, des paillettes sur les joues...
Seulement voilà, il est interdit de sortir la nuit dans l'Académie...
Parce que c'est la nuit des vampires.
Amu n'en revenait toujours pas de ce qui était arrivée à sa soeur...Comment elle avait pu être en contact avec des Pure-Blood; les chefs des vampires, d'après Jean-Char...

" C'est quoi son prénom d'ailleurs? M'en souviens pu' "

Elle était là, près d'un cerisier, assise toute seule entrain de réfléchir. Elle savait que la situation dans laquelle elle se trouvait était dangereuse à un point inimaginable. Seulement elle s'en fichait totalement.

" Faudrait peut être que je rentre au Pavillon! "

Pas totalement, certes, n'oublions pas que Amu ne connaît que trop bien ce qu'un vampire peut faire, même si il y en a des gentils, évidemment...=_=".
Elle se releva donc et commença à marcher...et puis encore à marcher...encore et encore, jusqu'à ce qu'elle trébuche sur une racine et s'entaille le poignet.

- Nom d'une pipe en bois, ça fait mal!

Elle se releva doucement et commença à souffler sur la plaie sanglante, ce qui ne fit pas grand chose.

-Heureusement que ça n'a pas touché l'artère, mais ça saigne quand même...

Sang, artère...Vampire. Ses neurones ne firent qu'un tour, elle prit le ruban de son uniforme et fit un bandage de fortune.

" M**de, l'odeur a du se répendre"

Elle commença à courir dans tout les sens, et il ne lui fallut que cinq minutes pour découvrir qu'elle s'était perdue. Paniquée, elle continua et continua encore de courir...Jusqu'à ce qu'elle sentit une aura étrange, qui la rendait mal à l'aise. Son sang se glaça (xD). Elle était pétrifiée...apeurée...Et elle entendit un souffle juste derrière elle.

[Voilà, c'est court, désolée ^^"]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Mer 28 Juil - 16:51

[ oh j'ai vu plus court que ça x3 T'inquiète pas il est parfait ton post ^^ le mien il est court x)' ]

Après les cours je rentra avec les autres au Pavillon de la Lune et partir directement dans ma chambre à moi et mon cousin, en passant par le hall naturellement. Allant me prendre un livre dans la bibliothèque de notre chambre je me laissa tomber allongé sur le canapé, un coude appuyer contre le bras du siège et l'autre coude au sommet du dossier du canapé, j'avais placer le dos de mon buste dans le coin en ouvrant le livre à l'emplacement où j'avais laissé le marque-page que je retira puis le garda en main en le coinçant entre mes doigts et le dos du livre. Commençant alors ma lecture en me détendant, lisant lignes après lignes les pages du livre durant pusieurs minutes avec tranquilité. Au bout d'un moment je ressentis une odeur agréable flotter dans les airs .. une odeur de sang humain. Fermant alors les yeux, je me concentra sur ce parfum alléchant en me demandant d'où il pouvait provenir, relâchant légèrement mon livre je me décida à y remettre mon marque-page et le fermer. Je me leva alors avec une légère précipitation en posant le livre sur le canapé, l'abandonna là en sortant de la pièce, je ferma la porte dérrière moi et longea le couloir. Piquer par la curiosité mais aussi par cet attirant parfum de sang qui flottait dans les airs je m'empressa de sortir du Pavillon pour me diriger vers la forêt. J'avais déjà l'eau à la bouche bien que je ne laissais aucune sorte d'eau en sortir. Me déplaçant assez rapidement dans les bois j'arriva bien-vite à destination et coup de chance, la demoiselle de la Day Class était seul. Il n'y avait ni chargé de discipline en vue ni de vampires, je n'aurais donc aucun problème pour boire son sang. M'approchant alors petit à petit de la fille seule, je m'arrêta juste dérrière elle un petit sourire en coin malicieux esquisser sur mes lèvres. J'étais si près d'elle qu'elle pouvait sûrement sentir mon souffle quand j'ouvris la bouche pour lui dire :

- Bonsoir.

Pour le moment je ne faisais rien de plus, j'attendais de voir sa réaction bien que je savais déjà ce que je voulais. Son sang. Rien d'autre, ni plus ni moins. Ma soif s'était éveillée et grandissait dangereusement en moi car l'odeur de sang, étant arrivé à sa source, était bien plus forte que lorsque j'en étais éloigné. Au Pavillon de la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Mer 28 Juil - 20:42

-Bonsoir.

Un mot qui lui donna des sueurs froides. Une voix si délicate et amusée, cela ne pouvait rien être autre qu'un vampire. Amu restait pétrifiée. Elle n'osa pas bougé d'un cil, et ce n'est que quand elle vit des papillons noirs autour d'elle qu'elle se rendit compte qu'elle devait respirer. Seulement elle avait trop peur que le moindre mouvement ne déclenche l'envie du vampire. Son manque d'air grandissant, elle décida de respirer trèèèès lentement et à petite dose. Le souffle du vampire sur ses cheveux lui avait donné la curiosité de voir à quoi il ressemblait. Il devait être sublissime, comme tout les autres...
Elle le sentait juste derrière elle, tout près. Prenant son courage, elle décida de se retourner. Elle ferma les yeux et se retourna d'un mouvement brusque. Quand elle les rouvrit, elle vu le haut de l'Uniforme de la Night Class. Etait-t-il si près?!
Elle leva la tête et vit son sourire plein de malice qui lui était destinée. Elle était aveuglé. Il était quand même pas mal, faut avouer...Des cheveux blond très délicatement coiffé, des yeux bleus si clairs qu'ils étaient envoutants. Elle eut un peu de mal avant de réaliser qu'elle le fixer comme une abruti et s'écarta vivement, rougissante.
Le silence était pesant.

" C'est la première fois que je rencontre un vampire qui me sourit avant de m'attaquer "

Elle se décida :

- Vamp...ire...

Elle tremblait de partout, mal à l'aise. Une bourrasque de vent vînt soudain bouleversé le silence de la scène...Et le bandage ridicule s'envola avec, dévoilant la plaie encore sanguinolente...

- M**de !!

Devant ce mot si peu gracieux qu'elle n'avais pas tellement l'habitude de prononcer elle se figea un instant avant de réaliser que le vampire n'avait plus tout à fait le même comportement amusé...

"Je vais passer un mauvais quart d'heure, moi... "

[Naan, il est pas court du tout le tien, mais pour celui que je viens de faire j'ai pas trop d'inspi' en plus je suis crevée je viens de m'occuper toute seule du petit frère, vu que ces lâches de frères et soeurs m'ont abandonnés à mon propre sort, traître!]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Mer 28 Juil - 21:40

[ ben ça va il est bien le tiens en tout cas, haa vi les traîtres ! =o ]

Après ce simple mot que j'avais prononcé, je cru bien voir la fille se raidir. Elle ne bougeait pas d'un pouce et ne prononçait pas un mot ce qui me rendit quelque peu perplexe, curieux de cette réaction un peu inhabituelle mais compréhensible. Certes je lui avait fait peur à arriver d'un coup, silencieusement et lui dire "Bonsoir" juste dérrière elle. Mais elle n'avait même pas sursautter et mettait bien du temps avant de se retourner .. elle avait bien trop peur pour que sa réaction soit totalement normale sans soupçonner quelque chose. En temps normale, une fille de la Day Class aurait sûrement sursauter en faisant immédiatement volte-face sans s'attendre à qui voir en se retournant mais cette fille là n'avait pas cette réaction que je qualifierais d'ordinaire .. elle avait vraiment peur, je le devinais et le sentais. C'était quelque peu étonnant car quant elle se retourna, brusquement, elle avait les yeux fermés et mit aussi un certain avant de les ouvrir pour me regarder. Pour ma part je ne bougea pas d'un pouce et n'eu aucun mouvement de recule à son retournement assez brusque, ne la quittant pas du regard. Cette odeur de sang qui planaît toujours dans les airs. L'observant, je m'y un petit temps avant de merendre compte qu'elle me fixait ... la voyant s'écarter en rougissant je me demande alors si c'était pas l'une de mes fans ? Ca pourrait expliqué son attitude étrange, si on peut dire. Quoique je su bien vite pourquoi elle était si apeurée. Au mot qu'elle prononça peu de temps après, j'appris qu'elle connaissait l'éxistence des vampires à l'Académie Cross ... mh, comment devais-je réagir ? Faire comme si de rien était ou en savoir plus sur ce qu'elle savait à notre sujet ?

- Vampire ? De quoi parles-tu ?

La regardant avec toujours le même sourire, je fus bien vite à nouveau sorti de mes pensées lorsque le bandage qui couvrait sa main s'envola en libérant davantage l'odeur du sang. Inspirant alors une bonne bouffée d'air parfumé, je choppa assez rapidement son poignet et le releva à mit chemin vers mon visage.

- Tu t'es bléssée ?

Fixant le sang qui coulait le long de son bras je passe un doigt dessus pour l'empêcher de tomber au sol et gâcher ne serait une goutte de plus, une partie collée au bandage qu'elle s'était fait et l'autre un peu au sol à l'endroit où elle s'était fait cette blessures, quelques mètres plus haut. A l'évidence elle s'était déplacer pour s'éloigner de l'endroit. Par crainte de se faire attrapper par un vampire ? Peut-être bien. C'était tout à fait possible. Totalement attiré et occupé par le sang je n'avais même pas attention au mot vulguaire qu'elle avait prononcé. En revanche je sentais parfaitement ses tremblements. De peur ou de froid ? Peut-être les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Mer 28 Juil - 22:07

- Tu t'es bléssée ?

Il fixait la blessure avec un regard à faire fuir même les guerriers les plus courageux de l'antiquité.
Il n'avait même pas réagi au mot si vulgaire qu'elle avait pu prononcer...Il était trop absorbé par la vision du sang qui coulait sur son poignet. Qui était entre ces mains, d'ailleurs.
Amu avait une impression de déjà vu...Mais où?
Malheureusement, elle ne se posa pas tellement de questions au moment où il passa le doigt sur le sang rouge vif qui coulait à flot.

" Et après, il ose faire comme si de rien était... "

Cette phrase stupide " Vampires?De quoi parles-tu? " et si...menteuse flottait dans son esprit. Un humain ne porte pas tellement d'attention sur un poignet en sang, et puis, elle était bien au courant du secret...Alors pourquoi cette voix lui avait mis le doute?

" C'est peut-être un cannibal ou un détraqué O_O? "

Elle se serra les lèvres si fort qu'un peu de sang coula.

" Encore?! C'est quoi mon problème?! "

Elle finit par répondre à sa question alors qu'il avait la réponse sous ses yeux:

- Je...lachez-moi, je dois aller à l'infirmerie...

Elle savait qu'elle avait enfreint les règles pour être sorti en pleine nuit, peut-être se prendrai-t-elle une sévère punition?
Mais elle ne pouvait pas être renvoyer, quoi qu'il en soit. Elle n'hesiterai pas à utiliser le pouvoir politique de son père.
Le vampire ne semblait pas près de la lâcher quoi qu'il en soit...Et quand il lêcha la blessure...

- Lachez-moi!!

Elle se débattit dans tout les sens, mais le vampire ne s'en préoccupée absolument pas. Elle avait l'impression d'être comme une souris face à un chat...Nan, mauvaise image, plutôt comme un agneau face à un loup...
Elle se sentait terriblement piégée.
Elle continua de se débattre férocement jusqu'au moment où, sans vraiment le faire exprès, elle le frappa au visage.
D'un seul coup, elle ne sentit plus ses jambes...Quand elle les regarda, elles étaient emprisonnées dans de la glace...

[ XD je vais te faire des compliments à chacun de tes messages en tout cas xD
Au faîtes, désolée pour la dispute encore en live sur la prez' T_T j'ai été ridiculisée xD ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Jeu 29 Juil - 0:43

[ ah ben vas y hein ça me dérange pas xD oh c'est pas grave pour la dispute sur la prés', je suis pas admin donc bon x) ]

Approchant mes lèvres de son sang sans faire attention à ce qu'elle pouvait faire je me permis de passer le bout de ma langue sur tout le trcaet rouge qu'avait faire ce liquide délicieux en coulant sur le poignet et le bras de la détenue. De toute évidence, elle était au courant qu'il y avait des vampires ici. Rien qu'au goût de son sang je le sentais. C'était comme si je lisais dans ses pensées rien qu'en goûtant son sang, m'approchant ensuite de la source de la blessure alors qu'elle me demandait de me lâcher en disant devoir aller à l'infirmerie, je répondis d'une voix calme et un peu plus "douce".

- Mais non ce n'est rien, tu n'as pas besoin d'allée à l'infirmerie pour cette blessure simplette.

Souris en coin avec une nouvelle lueur de malice, je sentis qu'elle paniquait de plus en plus, resserant alors mon emprise sur son bras que je rapprocha davantage de moi alors qu'elle se débattait au plus fort qu'elle pouvait ce qui m'agaçait un peu car je préférais que mes proies se tiennent tranquilles. Agrippant alors fermement son autre bras de ma main libre, je lui fit cesser tout mouvement en mordant sa plaie, cette fois sans attendre. Suçant alors quelques petites gorgées de son sang que je sentais couler jusque dans ma gorge. Les filets de sang que j'arrivais à extirper de ses veines étaient minces et trop petites à mon goût dû à l'endroit où je l'avais simplement mordu. Pour en avoir plus je devais la mordre au coup et précisément du côté du coeur où le sang coulait à flot. Comme l'eau d'une rivière dans un bruit de torrent très alléchant venant du liquide vitale humain. Au moment où je fini par retirer mes crocs de son poignet, je reçu une baffe en pleine joue. Ne m'y attendant pas du tout je n'avais pas put arrêter son geste. Tournant alors ensuite ma tête vers elle d'un coup en fronçant les sourcils, la tenant toujours fermement, sur le coup de la colère j'emprisonna ses pieds et ses jambes dans de la glace pour qu'elle ne puisse pas s'échapper. La fixant du regard je pris un ton quelque peu innacceuillant et indifférent à la fois, voir même hautain.

- Comment ose-tu frapper un noble ? Ou plutôt comme tu le sais .. un vampire.

La regardant froidement et mesquinement à la fois je ne la lâcha pas d'un pouce, sans déserrer l'emprise de mes mais sur ses bras. Ayant bien appuyer sur les deux dernier mots que j'avais prononcés.
[ Par contre ne mets de trucs du genre "elles étaient emprisonnées dans de la glace" ça fait un peu comme si tu décider de ce que fais mon personnage et ça le fait pas trop x) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Jeu 29 Juil - 1:18

[ Oups, désolée u_u, je suis stupide! u///u. C'est juste que...Rah puis nan, j'ai aucune excuse! Désolée =)]

- Comment ose-tu frapper un noble ? Ou plutôt comme tu le sais .. un vampire.

Elle grelotait à présent...Etait-elle condamné? Non, ce n'était pas possible...
Au moins, il n'avait pas nier les faits, plutôt satisfaisant.
Mais maintenant, Amu était plus terroriser que jamais...
Il avait planté ses crocs dans sa plaie !

" Bon, du calme, Amu! Rappelle toi ce que t'a dis...euh...Shin, voilà, Shin Ooame! Il t'a dit que seul les Pure Blood pouvait transformer les humains...Mais comment je sais si c'en est un ou pas moi?! "

Elle était en pleine panique, et elle ne bougeait plus. Elle était immobile.
Etais-ce ce que sa soeur avait vécu? Avait-elle été transformée alors qu'elle ne le voulait pas? Jusqu'ici, cette hypothèse qui était pourtant la plus évidente ne lui est pas venue à l'esprit...Pourquoi ne pas en avoir parler alors?
Cela aurait été plus simple et plus évident pour tout le monde...Non, elle ne comprenait toujours pas.
Jusque là, elle n'avait fréquenter qu'un vampire, mais qui n'avait pas l'air d'être du même niveau que du vampire qui était en face d'elle. Elle ne se rendit pas compte tout de suite que des larmes coulaient à présent sur ses joues.

" Pleurer dans un moment pareil...C'est pas le moment de paniquer! Allez, Amu redevient Amu!! "

Elle reprit ses esprits et fit en sorte de contrôler son rythme cardiaque ainsi que sa respiration, bien que ses jambes soit encore gelées. (u///u gomen)

- Lachez moi.

Une phrase qui signait surement son arrêt de mort. Elle avait repris son calme et le fixa du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Jeu 29 Juil - 10:15

[ c'est pas grave je t'en veux pas x3 ]

Mes iris d'ordinaire bleu s'étaient teintés d'un rouge de la couleur du sang, quoique plus clair, à cause de l'odeur qui planaît toujours dans les airs. Mes mains toujours aussi fermement refermés sur ses bras ne daignait pas la relâcher. La glace à moins qu'elle ne se brise pour quelconque raison ne la laisserait pas non plus partir et moi-même je n'en avais aucunnement l'intention. J'avais bu que trop peu de ce nectar rouge, essentiel à la vie des humains qui venait de ses veines à elles cette fois, pas quelqu'un d'autre comme Yûki que j'avais déjà mordu auparavent. La fixant du regard, je voyais bien qu'elle avait commencée à verser des larmes sous la panique mais celle-ci sembla se calmer bien-vite. Elle semblait avoir une bonne maîtrise d'elle-même à ce que je venais de voir. Moi qui arrivait pratiquement pas à canaliser et contrôler mes émotions. Que ce soit la colère ou autre. A ces mots je la relâcha. Mais la glace continuais de retenir ses jambes et je marche tranquillement jusque dérrière son dos avant d'immobiliser à nouveau ses bras.

- Bah. Tu as raison de pas paniquée. Après-tout je ne veux juste que quelques "gouttes" de ton sang, tu ne vas pas en mourir.

Je souris en coin d'un air mesquin en la regardant et me pencha vers son cou en dégageant ses cheveux avec lenteur. Je savais bien qu'elle était térrorisé au fond et puis ce n'était pas sa maîtrise d'elle-même qui allait m'impréssionner.

- Le sang humain .. c'est bien meilleur que les Blood Tablets. T'en fais pas j'essaierais de te rendre la morsure la moins douloureuse possible.

Je retenais un petit rire amusé à mes paroles. M'apprêtant à la mordre en laissant apparaître mes crocs et approchant dangereusement ceux-ci de son cou, je sentais encore mieux le parfum du sang frais rien qu'en approchant une plus grande source de si près. Maintenaint tujours ses bras pour l'empêcher de bouger. Concentrer sur le flux sanguin qui passait sous sa chaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Jeu 29 Juil - 15:05

-Bah. Tu as raison de pas paniquée. Après-tout je ne veux juste que quelques "gouttes" de ton sang, tu ne vas pas en mourir.

Elle ne répondait rien. Il était juste derrière elle, à dégager ses cheveux avec lenteur, et il rajouta :

- Le sang humain .. c'est bien meilleur que les Blood Tablets. T'en fais pas j'essaierais de te rendre la morsure la moins douloureuse possible.

C'était quoi ça "Les Blood Tablets" ?! Elle n'en avait aucune idée, mais sa seule préoccupation était de ne pas se faire mordre et elle pouvait sentir sur sa nuque le souffle du vampire. Ses yeux avaient prient une teintes totalement différentes que ses yeux bleus clairs du départ. C'était comme si ces yeux étaient gorgés de sang fluorescent.
Elle avait eu un mince espoir qu'il la laisse partir après qu'il est relâché son poignet, mais il était venu derrière les crocs sortis. Que faire dans cette situation? Elle ne pouvait rien faire, les jambes dans la glace et les bras prisonniés...
Que faire, à part se laisser faire?
Elle avait totalement peur qu'il la tue, imaginons un instant qu'il était totalement assoifé?

-Sers-toi et repars.

Peut-être était-ce la meilleure chose à faire? Le laisser boir, car de toute façon elle était impuissante face à lui. Autant le lui donner ce qu'il voulait et il la laisserait tranquille?
Un comportement lâche, elle le savait bien. Ami n'aurait pas dis son dernier mot. Elle aurait continuer jusqu'à ce qu'il se décide à la laisser partir.
Elle n'esperait maintenant plus rien, sachant qu'elle était condamnée quoi qu'elle fasse.
Les larmes au bord des yeux, elle les fermit en attendant une réponse ou un geste à sa phrase innattendue.

" Je suis tellement pitoyable... "

[Ah bah c'est bon alors je peux dormir la conscience tranquille, enfin pas tout à fait xD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Jeu 29 Juil - 19:49

[ mais si mais si tu peux dormir la conscience tranquille xD ]

- Je repartirais que si j'en éprouve l'envie.

Je ne répondis que ça à sa phrase qui avait très peu de mot mais m'exaspérait tout de même. C'était comme si elle me donnait un ordre, laissez moi rire. Et puis quoi encore ? Soufflant un courant d'air sur son cou toujours quelque peu amusé d'une manière ou d'une autre de cette situation je n'attendis pas plus longtemps pour planter mes crocs dans la chair de son cou sans me préoccuper de si ça lui faisait mal ou non. La maintenant contre moi en plaquant une main sur sa bouche pour qu'elle se taise, je sentis une petite partie de son sang couler en dehors alors que l'autre partir, plus grosse, partait dans ma gorge. Enfin depuis si longtemps, je buvais du véritable sang humain à l'état pur. Je pourrais parfaitement me passer de Blood Tablet pour ce soir. Le sang avait plus de goût que n'importe qu'elle autre nourriture même si nous pouvions nous en passer et n'étions pas obligés d'en boire pour survivre, ça ne faisait vraiment pas de mal de boire ce vrai nectar rougeâtre de temps en temps. Je pouvais entendre le coeur de ma victime qui battait et son sang couler dans ses veines et dans ma gorge. J'étais tellement prit par ce .. festin que je faillit ne pas la relâcher. Cette désaltération prit quelques minutes avant que je ne me décide à retirer mes crocs de cette chair fragile. Me redressant en passant ma langue sur mes lèvres et retirant mes mains qui tenaient toujours l'humaine, je m'éloigna légèrement en me délectant du goût de sang qui restait dans ma bouche en me mettant à sourire peut-être un peu gaminement, parfaitement joyeux d'avoir enfin put boire du vrai sang. Eh oui, j'étais un vampire parfaitement lunatique.

- Aaah ça fait du bien, ton sang est vraiment très bon tu sais ? ♥

Je pouvais pas m'empêcher de sourire, je me sentais même en pleine forme après ce petit dîner malgrès que ce que je venais de faire n'avait rien de joyeux pour elle. Mais moi ça me réjouïssais. Du sang, du sang, du sang. C'était l'une de mes nourritures préférées mais je n'avais que rarement l'occasion d'en boire malheureusement. Alors pensez bien que quand l'occasion se présente, je saute dessus et laisse pas passer ma chance sous le nez sans tenter le coup. Kaname-Sama n'était pas là alors il pourrait rien apprendre. A moins que cette fille raconte tout à quelqu'un .. ça c'était possible, il faudrait que je trouve un moyen de l'en dissuader si ça lui venait à l'esprit. La regardant sans retirer la glace autour de ses jambes pour pas qu'elle s'échappe, je lui demanda, tout sourire comme s'il s'était rien passé du tout :

- Au fait dis-moi comment te nommes-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Jeu 29 Juil - 21:46

[ Naan je pourrais jamais x)]

Il avait planter ses crocs...C'était une horreur, la douleur éprouvée à ce moment là.

" Il respecte même pas ses promesses >.< "

C'était une sensation inconnue pour Amu...Sentir son corps se vider de son sang était un chose étrange...Elle n'avait pas eu l'intention de crier, quoique son agresseur est pris la peine de mettre sa main sur sa bouche pour qu'elle se taise. Il avait l'air de prendre du plaisir à la mordre, à boire son sang. Au fond d'elle-même, elle n'aurais jamais cru cela possible...
Et il été où son sauveur là?! Il est où le gars qui va la sauver et qui va lui dire "Ne t'inquiètes pas, tout va bien maintenant", et dont elle tombera follement amoureuse?! C'est où ça?!
Au bout d'un moment...Elle commença à voir floue tout autour d'elle...La lune n'était plus aussi claire, les étoiles plus aussi scintillantes...La nuit encore plus dangereuse.
Au bout d'une éternité pour Amu, elle sentit qu'il avait enlevé ses crocs...et maintenant, la blessure lui piquait affreusement. Mais elle retenait ses larmes, et bien qu'il est dis qu'il ne comptais peut-être pas partir, elle ne pouvait pas penser qu'il se reserverait. Il arborait maintenant un sourire rayonnant...

- Aaah ça fait du bien, ton sang est vraiment très bon tu sais ? ♥

Amu ne répondit rien, elle était trop en colère et en même temps...Elle se sentait légère, au point qu'elle ne sentait presque plus la fraicheur dans ses jambes toujours retenues dans la glace.

- Au fait dis-moi comment te nommes-tu ?

Cette question la désarçonnait complétement. Etais-ce courant pour un vampire de demander le nom de leurs proies? Et si elle répetait tout au directeur une fois qu'il l'aurait libérée - si toute fois il la libérait -? Peut-être voulait-il la tué pour être sûr que elle ne dirait rien. C'était une chose assez alléchante que de tout déballer, peut-être subirait-il mille torture ? x) une idée assez réjouissante pour Amu surtout que sa nouvelle blessure lui picotait affreusement.Alors que sa propre soeur était un vampire...Bref, devait-elle répondre? Elle décida que non, après tout, ses jambes étaient toujours dans de la glace.
Elle ne comptait pas pleurer, elle le fixait silencieusement.
Ignorant sa question, elle s'élança :

- Pourriez-vous,s'il vous plaît me libérée de cette glace? C'est que je commence à avoir un peu froid...

Pour en rajoutez un petit peu, elle replia ses bras sur elle-même et serra les dents. Autant faire la gentille =_=".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Ven 30 Juil - 21:19

[ ah ouais t'as pas put alors ? x3 ]

Regardant la demoiselle dont j'ignorais le nom, je remarqua la pâleur de sa pau un peu marqué..j'en venais alors à me demander si j'avais pas bu un peu trop de son sang et si elle risquait pas de s'évanouïr un moment ou à un autre. Pour le moment elle semblait plutôt en "pleine forme" si je put dire. En tout cas elle tenait sur ses jambes et ce n'était pas forcément grâce à la glace car elle ne recouvrait pas ses genoux donc elle pouvait attérir sur les fesses à tout moments si un vertige lui prenait. J'ai l'impréssion que toute les filles humaines sont idiotes. Elles tombent et se blessent pour un rien et si facilement. Si ce n'était pas arriver je ne l'aurais sûrement pas mordu, j'aurais pas été averti de sa présence à cette heure avancée de la nuit dans la forêt non plus d'ailleurs.

*Vraiment on dirait la petite Yûki humaine .. idiote et maladroite.*

Physiquement je remarqua à présent la couleur particulière de ses cheveux ainsi que de ses yeux. Des cheveux roses et des yeux jaunes. C'était pas du tout courant comme apparence .. étais-ce naturel ? Question plutôt inutile mais néanmoins cela éveillait mon intérêt et ma curiosité personnelle. J'aimais bien me poser des questions sur toute sorte de choses ça me permettait d'en apprendre plein. Enfin je mettais trop facilement mon nez dans les affaires des autres et me mêlait toujours des choses qui ne me regardaient pas en particulier lorsque ça concernait Maître Kaname .. mais pour en revenir à mon sujet d'avant, pour moi, tout ça n'était qu'une teinture et des lentilles, ça ne pouvait pas être naturel. Dans tout les cas ça allait bien avec son fin visage. Tout chez cette fille me semblait frêle et fragile. Comme du verre qui se casse très facilement si on y porte un coup trop fort ou dur. Quand elle me reparla, elle avait totalement ignorer ma question.

*Eh bien ça se croit tout permis.*

J'eu un léger sourire en coin "amusé" sur le coup et croisa les bras à mon tour en la regardant, un air un peu gamin dans l'expresison du visage.

- Pourquoi te ferais-je se plaisir ? Tu pourrais partir en courant si tu en as encore la force et tout raconter. Une chose que je ne te conseil pas. Et puis tu n'as même pas répondu à ma question. Quelle impolitesse.

Je souriais toujours en me demandant si elle tremblait vraiment de froid où faisait ça pour que je la libère .. abaissant alors mon regard sur ses jambes gelées un instant, je les remontas sur son visage en attendant de voir ce qu'elle allait pouvoir me répondre.

*De toute évidence je lui éffacerais la mémoire pour qu'elle ne se souvienne de rien. Il fauderait juste qu'elle s'évanouïsse .. ça m'arrangerait bien. Mais je prendrais pas le risque de reboire son sang exprès, je pourrais la tuer cette fois et là si Maître Kaname l'apprend, je serais totalement fichu. Puis on me compareraient davantage avec ces Level E, incapable de se contrôler quand il s'agit de leur soif de sang humain il leur faut toujours aller jusqu'à la mort de ces derniers. Pff. Quel bande d'imbéciles abruti par leur sanglante voracité.*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Ven 30 Juil - 21:57

- Pourquoi te ferais-je se plaisir ? Tu pourrais partir en courant si tu en as encore la force et tout raconter. Une chose que je ne te conseil pas. Et puis tu n'as même pas répondu à ma question. Quelle impolitesse.

La réponse fusa :

-Désolée. Ne vous inquiétez pas, je ne dirais rien...De toute de manière je suis plutôt flattée d'avoir été mordue par un si beau jeune homme.

Elle était plutôt douée dans le genre "Je suis hypocrite avec toi", mais elle n'était pas sûre que le vampire plongerai la tête la première dedans. Il l'avait même bizarrement regarder ses cheveux d'ailleurs. Ils sont roses et alors >.<.
Le problème c'est que Amu ne pouvait elle même ne pas répondre si ses cheveux étaient vrais. Elle se souvient d'avoir eu toujours les cheveux roses, sa soeur jumelle également.

" Qu'est ce qu'il m'a dit déjà?"

Elle avait fait mine d'ignorée sa question ce qui ne lui avait pas plutôt plus d'ailleurs...Mais pourquoi devrait-elle le dire en première...Grrr, il ne le dirait sûrement jamais, d'ailleurs. Il aurait sûrement peur que elle aille dévoilée le nom de son agresseur de vampire.

- Quel culot tout de même, me demander mon nom après m'avoir vidée la moitié de mon sang...

Amu se rendit pas tout de suite compte de la phrase qu'elle venait de prononcer...
NAAAOOOONNN! (On le connaît ce cri xD) Mince, qu'est ce qu'il allait faire?!
Bon, allez, jête toi à l'eau Amu.

-Ahahahaha, euh, je voulais pas dire ça désolée...C'est...euh...J'ai une double personnalité, je suis bizarre comme fille ahahaha, mais c'est pas du tout ce que je pense hein évidemment, je pense pas être flattée d'avoir été mord...euh non, je veux dire, bien sûr, je ne pense pas du tout ce que ma "Double personnalité" a dit, hein, évidemment ahahaha...

Gourde sur gourde, il n'y avait pas à dire, elle avait tout fait foiré...Bon, et on fait quoi maintenant? Elle décida d'y aller franco.

-Ouais, d'accord, c'est ce que je pense. Je m'appelle Hinamori Amu, et je ne suis qu'une toute petite humaine remplit d'un nectar que vous vampire apprécier, et ALORS?

Elle soupira et croisa les bras, comme fit le jeune homme peu avant elle. Elle était dégoutée, plus jamais elle ne sortirai la nuit, c'est terminé!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Sam 31 Juil - 0:20

[ TU M'AS MIT UN VENT MICHANTE PETITE FILLE ! (xD) ]

Pff. Quelle petite peste celle la voilà que maintenant elle jouait les hypocrites avec moi .. son ton de voix commençait à m'agacer.

- Ca va pas la peine de me parler de cette façon et de t'énerver, il y a des filles qui donnerait tout pour être à ta place.

J'avais parlé d'un ton plutôt acerbe cette fois. Faire toute une histoire parce que je l'avais mordu .. qu'est-ce que ça veut dire ? Elle était douillette ou quoi ? Ajoutant d'un ton plus sec ensuite j'ajouta :

- Et puis estime toi dont heureuse que je ne t'ais pas vidée de ton sang, tu devrais m'en être reconnaissante pour cela.

Cette fois j'avais hypocritement fini ma phrase en reposant mon regard sur elle. Cette fille de toute évidence ne m'avait pas à la bonne, c'était compréhensible mais exagérer quoique de toute façon réciproque. En même temps je n'en avais rien à faire, après tout ce n'était pas mon problème qu'elle m'ai prise en grippe.

- Bah. Tu n'es pas obligée de me le révéler, c'est juste que j'aime mieux savoir le nom de la personne avec qui j'ai un échange de parole, court ou non.

Je lui fis un sourire parfaitement hypocrite sur le moment après ses paroles puis la regarda et me décida à la libérer de cette glace qui emprisonnait ses jambes d'un air neutre, celle-ci disparaissant d'un seul coup. Après cela je regarda l'humaine d'un air "Elle est folle ou quoi ?", l'écoutant s'embrouiller dans ses paroles et soupira de lassitude par le nez.

- Je sais que tes paroles étaient fausses, ne prends pas la peine de me le dire, en plus que tu t'embrouille dans tes mots.

Ne m'éloignant pas d'elle, je surveilla qu'elle ne parte pas d'un coup en courant. De toute évidence bien sûr si elle le faisait je n'aurais aucun mal à la rattrapper mais on ne sait jamais. Quant enfin elle répondit à ma première question j'en fus quelque peu étonner bien que je ne le montrais pas mais resta silencieux sur le coup. Au final elle avait changer d'avis et acceptée de me donner son nom. Ca m'étonnait, je pensais qu'elle resterais sur sa décision mais non. Savait-elle vraiment ce qu'elle voulait ? A cette question que je me posa moi-même, je me retins d'hausser les épaules puis me décider à prendre la parole à mon tour.

- Je m'en fiche de ton sang à la base, je ne suis pas un vampire assoiffé et ne pense pas qu'à ça. Je peux m'en passer mais un peu de vrai sang de temps en temps ça fait pas de mal. Et puis c'est de ta faute petite idiote, tu avais cas faire attention, je sais pas comment t'as fait pour te blesser mais, ça t'a fait saignée, l'odeur de ton sang s'est répandu jusqu'au Pavillon de la Lune et ça a excité toute la Night Class. Tu te serais pas blessée ça serait pas arriver, la prochaine fois tâche de faire plus attention. De toute façon, je vais t'éffacer la mémoire. Comme ça je suis certain que tu ne diras rien. Je ne suis pas à l'abris des mensonges d'une jeune humaine qui m'est inconnue.

La fixant du regard un peu mauvais je repensa à mes paroles. Mh que je me fichais de son sang ce n'était ni totalement vrai ni totalement faux mais en tout cas je ne pensais pas 24h/24 à ça comme un simple et stupide Level E. Je n'aimais pas qu'on me mette dans le même panié que ceux-la. Je n'avais rien, strictement RIEN à voir avec eux. Ces êtres dénués de raisons, dépourvu d'intélligence, de bon sence, irrespectable et j'en passe. Ces êtres totalement inférieurs à nous. Ces animaux sauvages et salement souillés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Sam 31 Juil - 2:48

[XD ma pauuvre je t'ai délaissée xD...Ton prochain post essaye de le faire un peu pervers histoire qu'on rigole xD Quand à moi je vais mettre de l'action xD]

- Je m'en fiche de ton sang à la base, je ne suis pas un vampire assoiffé et ne pense pas qu'à ça. Je peux m'en passer mais un peu de vrai sang de temps en temps ça fait pas de mal. Et puis c'est de ta faute petite idiote, tu avais cas faire attention, je sais pas comment t'as fait pour te blesser mais, ça t'a fait saignée, l'odeur de ton sang s'est répandu jusqu'au Pavillon de la Lune et ça a excité toute la Night Class. Tu te serais pas blessée ça serait pas arriver, la prochaine fois tâche de faire plus attention. De toute façon, je vais t'éffacer la mémoire. Comme ça je suis certain que tu ne diras rien. Je ne suis pas à l'abris des mensonges d'une jeune humaine qui m'est inconnue.

Serait-il fou?!

-Ehhh! Don't touch à ma mémoire là! Tout de manière si je venais à le dire je me prendrai une raclée pour avoir traînée dehors dans la fôret alors...T'inquiètes je suis pas du genre à me suicider.

Amu remuer doucement ses jambes à nouveau retrouvés. Elle avait froid maintenat! Elle commencer à regretter d'avoir dit son nom, vu qu'il lui avait dit qu'il s'en ficher. Alors pourquoi demander =_=? En plus elle était fatiguée, il ne fallait pas qu'elle s'évanouisse sinon le vampire allait effacer sa mémoire pendant son sommeil...Et pour une raison qu'elle ignorait, elle voulait se souvenir.

-Au faîtes, désolée pour la baffe de tout à l'heure.

Naan, mais qu'est ce qui lui prenait là?! C'était sa faute, il la mordue! Elle allait pas s'excuser comme même. Amu tourna légerement la tête afin de ne pas éveiller les vertiges, et vit son ruban rouge à terre. Elle se baissa pour le rattraper...Et sans faire vraiment attention (xD) elle...montra sa petite culotte.
Elle ne s'en rendit compte qu'en sentant l'air frais sur ses fesses.

-AAAAAHHHH!!

Elle prit son ruban et se releva d'un coup brutalement, et sa tête commença à tourner. Mince, est-ce qu'il avait vu? Tenant le ruban toujours plein de sang séché sur les mains, elle vacilla légerement et tomba au moment où...

[SUIITE AU PROCHAIN EPISODE XD]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Sam 31 Juil - 18:49

[ tu m'as ignorée oui è.é xD ouais je vais essayer mais je te promets rien xD ]

La regardant d'un air perplexe à son refus de lui effacer la mémoire, je fus légèrement agacer et soupira par le nez en croisant mes bras, posant respectivement mes mains sur le bras opposé à l'autre. A ces mots donc, je ne répondis que :

- Tant mieux.

La regardant d'un air un peu froid, je fus à nouveau surpris lorsque elle s'excusa de m'avoir baffée. Eh bien d'abord on me râle dessus et après on s'excuse ? Je m'y un petit temps de réflexion avant de me décider à lui répondre.

- M'ouais. Je t'excuse pour cette fois.

Regardant Hinamori alors qu'elle tournait la tête, je la vis observer quelque chose au sol et tourna alors mon regard sur la chose en question. C'était le ruban rouge macculé de son sang. Je vis sa main attrapper celui-ci alors qu'elle se penchait, puis tournant mon regard sans le faire exprès, je vis ce qu'il y avait sous sa jupe. Ecarquillant les yeux en faisant des ronds comme des balles de golfs, je pus voir sa petite culote blanche qui me semblait avoir de légère bordure en dentelles à moins que ce n'était le fruit de mon imagination perverse. Coincé entre ses deux petites fesses rondes et bien formées. Rougissant à ce spectacle et aux détails que je voyais sous mes yeux je plaqua ma main contre mes yeux sur le coup en tournant la tête.

*Bon sang Aidô pense à autre chose et regarde ailleurs !*

Retirant ma main avant que la fille ne se soi retourner en criant j'entrepris de contrôler mes rougissement en gardant tout de même une légère de joues rosies mais le regard détourné. L'une de mes mains dans la poche de mon pantalon de l'uniforme de la Night Class. J'esseya de changer de sujet pour penser à autre chose.

- Au fait tu ... eh !

Je n'eu pas le temps de terminé ma phrase que je la vis vaciller, prête à tomber au sol. Me précipitant alors quelque peu pour la rattrapper à temps, je passa un bras dérrière son dos et l'autre sous ses cuisses puis me permis de la transporter jusqu'à un arbre pour l'asseoir contre le tronc, la relâchant ensuite doucement quand même je la regarda d'un air agacer.

- Fais un peu attention à ce que tu fais. Tu aurais put te blesser à nouveau en retombant.

Ca m'énervait un peu que cette fille soit si maladroite mais bon, ma frustration passa quand même bien vite puis je regarda un peu autour de nous pour m'assurer qu'il n'y ai personne d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Sam 31 Juil - 19:14

[ Eh ben c'est du beau tout ça mdr xD un peu d'actiion xD ça me rappelle mon Rp avec Shin et le string ficelle xD]

...où le jeune homme la porta jusqu'à un arbre et la déposa délicatement.

- Fais un peu attention à ce que tu fais. Tu aurais put te blesser à nouveau en retombant.

Il avait l'air un peu agacé, mais Amu ne s'en rendit pas tellement compte. Bien qu'elle ne soit pas en pleine forme, elle n'avait pas oublier qu'elle avait montrer sa toute nouvelle petite culotte qu'elle avait achetée le lendemain après avoir vu ce Jean-Charles (XD je t'ai pas oubliée Shin) . Il regarda légerement de droite à gauche, sûrement pour vérifier si ils étaient bien seuls.
Amu était toute rouge, trop honteuse de le lui avoir montrer, enfin, si il l'avait vu. Mais chaque choses en son temps.
Elle sorta toute en rigolant :

-Peut-être que j'irai mieux si vous n'aviez pas été si gourmand!

Elle sourit légerement, histoire de décontracter un peu l'atmosphère lourde.

- Au faîtes, j'ai dit mon nom et pas vous...Je pourrais avoir le nom de celui qui a vu ma petite culotte?

Elle rigola encore un peu, essayant de prendre ça à la légère. Ce n'était pas tellement dans son habitude de s'exhiber devant les gens surtout devant quelqu'un qui l'avait à moitié vidée de son sang...

"Ouaaah, je me sens vraiment pas bien, j'ai chaud..."

(xD on le sent venir mdr) Et puis tout à coup, elle décida d'enlever son haut. Inconsciente de la honte que elle DEVRAIT avoir, elle commença un peu à déboutonner son chemiser blanc, quoique avec quelques touches de sang dût à la morsure du vampire.

- Ehh c'est moi ou il y a soudain la canicule ? Pitié de la fraîcheeuuur!

Elle s'éventa énergiquement le visage à l'aide de sa main, ignorant totalement le garçon qui était à côté d'elle.

( I'm sorry c'est SUUPERR court mais j'ai pas le temps de faire plus mon emploi du temps est chargé =_="]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Dim 1 Aoû - 2:04

[ a ben didonc lui aussi c'est un petit pervers xD mais t'en fais pas c'est rien hein pour la longueur de ton post xD enfin essaie quand même de faire mieux pour le prochain (a) XDD par contre elle peut pas l'avoir acheter le lendemain sa fameuse petite culotte 8) mdr ]

Après avoir vérifier que nous étions bien seul je reposa mon regard sur la dite Amu Hinamori .. elle était bien rouge. M'oui quoi de plus normale après que sa jupe se soit permis de me montrer quelque chose que je n'aurais pas dû voir. Retenant un soupire j'écouta ses paroles et eu un petit rire vague et bref.

- J'ai pas été si gourmand que ça autrement tu aurais perdu connaissance depuis longtemps et aurait même pas été capable de tenir sur tes jambes, même malgrès la glace, après que j'ai retiré mes crocs de ta chair.

L'obervant, je remarqua son sourire léger. Il était peut-être petit mais rien que là j'étais certain qu'elle se forçait.

*Tss. Les humaines se croient-elles toutes obligées de sourire même quand elle vont mal ?*

Maintenant que j'y pensais je me demandais un peu pourquoi je m'attardais ici à "bavasser" avec elle .. mh je devais pas la laisser seule maintenant que j'étais là dans un sens, j'étais quelque peu obligé de "veiller" sur elle jusqu'à ce qu'elle rentre à son Pavillon même si ce n'était pas vraiment un devoir mais une Day Class n'avait rien à faire dehors la nuit. Autant l'inciter à retourner d'où elle venait car je n'avais pas que ça à faire. De plus que les premiers abords furent mauvais, je ne m'attendais pas du tout à ce qu'ils deviennent meilleurs. Un peu perdu dans mes pensées, je n'écoutais pas totalement ce qu'elle disait puis fini par m'en sortir pour entendre sa demande. La regardant plus calmement je n'afficha aucun sourire en lui répondant.

- Tu es nouvelle ? C'est surprenant que tu connaisse pas mon nom avec toutes les fans que j'ai. Enfin peut-être as-tu entendu parler de moi sans savoir de qui il s'agissait.

Je ne pus m'empêcher de sourire comme un gamin qui se vante de sa petite personne en parlant de la même manière puis ajouta bien vite.

- Je suis Aidô Hanabusa, de la Night Class comme tu le sais, aussi surnommée Idol par mes fans.

J'étais lunatique au point de me mettre à sourire à nouveau, tout fier de ma présentation. Quoique simple. Oui j'étais quelqu'un de fier et ne me gênais pas pour le montrer. La regardant toujours, je la vis commencer à déboutonner son chemisier .. la regardant en écarquillant à nouveau les yeux je me demandais ce qu'elle fabriquait jusqu'à entendre ses paroles.

- Eh mais qu'est-ce que tu fiche ?! Te déshabille pas devant moi ! Et il fait parfaitement frais c'est toi qui chauffe toute seule !

Lui râllant carément dessus je me mis à grogner. Elle s'était remise à m'ignorer, ça je pouvais dire que j'en avais marre que les gens ai quasiment tous ce genre d'attitude avec moi. Piquant une nouvelle crise de nerfs, je remis une main dans la poche de mon pantalon et me retourna.

- Tu devrais rentrer au Pavillon du Soleil, t'as rien à faire ici.

M'apprêtant à partir d'un pas énerver, je m'a^rêta net et me retourne vers Hinamori.

- D'ailleurs, au fait. Que fais-tu ici à cette heure avancée de la nuit alors que c'est interdit ? Tu craque sur un vampire de la Night Class et voulait essayer de l'approcher de plus près en faisant le mur ?

La foudroyant presque du regard, sans pour autant froncer les sourcils, à cause de son attitude de déjantée je pris soin de ne regarder que son visage bien que je voyais quand même en dessous malgrès moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Sam 14 Aoû - 12:39

[Enfiin xD Le graaand moment arrive xD]

- D'ailleurs, au fait. Que fais-tu ici à cette heure avancée de la nuit alors que c'est interdit ? Tu craque sur un vampire de la Night Class et voulait essayer de l'approcher de plus près en faisant le mur ?

Ce garçon était stupide. Voilà ce que pensait Amu en le regardant d'une air désespérée.
Elle reboutonna sa chemise, voyant que cela génait le pauvre petit vampire...
Elle, franchement...
Craquer sur un VAMPIRE??!!
Elle était venue dans la fôret pour essayer de penser à un moyen de sauver sa soeur...Même si elle se doutait que cela soit possible.
Pour être polie, elle répondit comme même

-Je suis venue dans la fôret parce que la fille avec qui je partage la chambre n'arrête pas de rêver d'un Aidô Machinchouette...Et je ne peut pas réfléchir tranquillement avec "Ahhh!" ou des "Kyaah!" partout...

Un moment de réflexion...C'était lui Aidô Hanabusa! Elle ne l'avait qu'aperçu une fois lorsque elle est allée vers l'allée principale, mais la quantité de cris l'avait fait définitivement fuir cette endroit de déjantée et de folles...

-Aaaah, mais c'est toi alors Idol...

Elle attendit un petit peu avant de finir

-...Pfff, je m'attendais à mieux, mais bon...

Elle se leva, ignorant très bien les vertiges.
Elle se demandait si elle ne pouvait pas lui poser des questions sur les Level D.
Accepterait-il de lui répondre ou il niera?

-Dis...Tu crois que les Level D peuvent redevenir humain...?

Elle aimerait qu'il lui réponde...Elle voudrait aider sa soeur...Mais comment faire quand on ne sait absolument rien? Certes Ooame-kun l'avait aidé, mais...
Elle avait pris le risque de venir ici, une académie Humains/Vampires...
Alors, pourquoi être venue si ce n'est que pour se faire mordre et rien de plus...?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   Mar 5 Oct - 23:51

[ "Zoro est arrivééé, sans se préceer" ♪ Mouahah xD Han t'as mit tout tes petits avatars en sign' c'trop mignon xD Didonc au fait t'as pas fait 8-10 lignes là o.o ]

L'écoutant en la regardant toujours de ce même regard agacer sans froncer les sourcils, je ne dis rien en entendant qu'elle partageait apparement sa chambre avec une de mes fans. Quelque part je m'en fichais, ça aurait put m'intérésser mais là je n'étais évidemment pas d'humeur à cela. Gardant toujours ma main dans la poche de mon pantalon d'uniforme principalement blanc. Ne disant pas un moment je ne fis que répondre :

- En personne.

Lorsqu'elle réalisa audiblement qu'Idol c'était moi et pas un autre vampire. Faisant une légère grimace à ces dires suivant, je ne dis toujours rien car j'avais bien hâte de repartir et si j'ouvrais encore la bouche pour dire quelque chose, cet instant avec cette fichue humaine ne cesserait pas. J'en soupirais intérieurement puis me retourna en m'apprêtant de nouveau à partir avant d'entendre sa question, ayant fait quelque pas pour m'éloigner je me stoppa et ne fit que tourner la tête vers la droite en la regardant du coin de mon oeil. Je répondis d'un ton froid mais calme.

- Non. Les Level D ne redeviennent jamais humains, ils ne feront toujours que régresser vers la folie sauvage et sanguinaire qui les habitent jusqu'à ce que quelqu'un les tues. La mort les attend toujours au bout du compte mais jamais le retour vers l'humanité.

J'avais un peu éxagérer mes paroles mais j'avais fait exprès de dire ces choses sûrement horribles à entendre pour elle. J'avais déjà comprit qu'elle ne me posait pas cette questiobn par hasard et que ça cacher qu'une personne qui lui tien à coeur est devenu un Level D. C'est pour cela que j'avais parler si cruement, par méchancetée. Pour la blesser car je n'aimais pas du tout cette humaine. Puis j'avais tout de même été bien trop gentil de répondre à sa question alors qu'elle passait quasiment tout son temps à ignorer ce que je lui disais. J'aurais put la laisser mariner et se torturer la cervelle à se dire qu'il y avait peut-être un espoir pour que cette personne redevienne comme avant. Sur ces paroles je partis en ajoutant seulement :

- Retourne à ton Pavillon maintenant et veille à y rester la nuit dorénavent.

Avant de disparaître dans la forêt en direction de mon propre Pavillon, sans lui laisser le temps d'en placer une, pour reprendre la lecture de mon livre et être à nouveau tranquille.

FINISHED
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The Night of vampire...[Aidô Hanabusa]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NIGHT WORLD (Tome 1) LE SECRET DU VAMPIRE de L.J. Smith
» Soirée "Vampire Night"
» [Touchstone] Fright Night (14 septembre 2011)
» Remake Vampire, vous avez dit vampire ?
» Fright Night -14/09/11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Guilty :: Avant tout ! :: Cimetière des RPs-
Sauter vers: