Une académie où se réunit l'élite du Japon et du monde entier. Sauf qu'il y a des humains...et des vampires. Dans quel camp allez-vous être?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre amoureuse? [Aion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mina Shikumi
Admin
Admin
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 27/05/2009
Age : 23
Localisation : Dans les jardins

MessageSujet: Rencontre amoureuse? [Aion]   Sam 23 Jan - 19:35

Le soleil entrait largement dans la chambre de la vampiresse. Les rideaux n'avaient pas été tiré et les volet n'était qu'à moitié fermé. Allongé sur son lit, Mina se retourna et fixa le plafond. Même si ce n'était que le matin, il y avait trop de soleil pour qu'elle puisse dormir. La vampiresse rejeta sa couverture et se redressa, elle se passa rapidement sous l'eau et s'habilla simplement: un jean et un tee-shirt blanc. Comme il faisait froid dehors, la Pur Blood enfila un veste de sport noir fourré polaire. Après avoir passé un petit coup de brosse dans sa crinière noire. Une fois prête, elle chaussa des tennis, mis une boite de Blood tablet dans sa poche et sortit par la fenêtre, histoire de ne réveiller personne dans le pavillon de la lune.

Au fur et à mesure qu'elle avançait dans l'allée, la vampiresse repensait à ce qu'il s'était passé plusieurs jours auparavant, lors du bal. Le fait de repenser à l'étreinte d'Aion la fit légèrement rosir. Elle enfouit ses mains dans ses poches et fixa un instant le ciel, plongeait dans ses pensées. Ce fut la cloche de la récréation qui la tira de ses pensées. Ne voulant pas être vu, Mina commença à se presser, quand des filles de Day Class l'interpelèrent.

_Mina-sama!! Mina-sama, attendez nous s'il vous plait. Appela l'une d'elle.

_Je vous en prit, ne m'appelez pas "sama", ça me gêne. Que puis-je faire pour vous?

_Et bien, nous vous avons vu par le fenêtre pendant notre court de cuisine, et comme vous êtes dans la Night Class, nous pensions que vous n'avez surement pas mengé, alors nous avons décidé de vous apporter quelques uns des gâteaux que nous avons fait. Répondit l'une d'elle.

_Merci beaucoup. Je les mangerais un peu plus tard. Maintenant vous devriez retourner à l'intérieur, je m'en voudrais que vous attrapiez froid à cause de moi.

_Ou... oui, Mina-sama. Dire-t-elle d'une voix.

Mina les regarda s'éloigna en souriant légèrement. Quand elles furent parties, la vampiresse perdit son sourire, elle mis les gâteaux dans sa poche et reprit son chemin. Tandis qu'elle marchait vers les jardins, le froid se fit un peu plus intense, et elle ne tarda pas à regretter de n'avoir prit qu'un léger sur-vêtement. Quand elle arriva au jardin, elle se sentit un peu soulager, elle aimait beaucoup ce lieux resplendissant de vie, même en pleine hivers.
Poussant un léger soupir, la sang pur s'assit sous un arbre qui n'avait pas perdu ses feuille, le dos en appuis contre le tronc, elle sortit les biscuits et les posa à côté d'elle.

_Je me demande pourquoi elles me traitent comme ça en permanence. Normalement, elles ont tendance à ne pas trop apprécier les filles de la Night Class. Déclara-t-elle en prenant un des biscuits.

_Surement à cause de ta façon de t'habiller très masculine. En tout cas je pense que c'est ça.

_Tu as surement raison Hiro, ça doit être pour ça. J'ai tout de même de la chance, je ne suis pas agressé en permanence comme les garçons.

Le chat noir vont se frotter à sa jambe, et la main de la vampiresse se mit à parcourir la pelage du félin avec douceur. Appuyant un peu plus son dos contre le tronc, Mina ferma les yeux et se laissa envahir par ses pensées. Sans sans rendre conte, la vampiresse s'endormit, les jambes étendues devant elle, la tête tombant légèrement sur la poitrine. Hiro s'allongea à côté de ses jambes, attentif au moindre bruit susceptible de déranger sa maitresse.

_________________
Toi et moi,
Ensemble depuis toujours.

Merci Hanaé!!


Nourris moi!


Moi aussi!



Dernière édition par Mina Shikumi le Mar 26 Jan - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mad-house.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Dim 24 Jan - 2:22

Étrange de voir à quel point des siècles de sagesse et de méditation peuvent être balayées par, en apparence, si peu de chose. Depuis cet évènement marquant qu'avait été le bal, il se retrouvait plongé dans... en quelque sorte dans un nouvel univers dont les portes s'étaient définitivement refermées derrière lui. Ça n'était pas vraiment une sensation désagréable d'ailleurs, mais plutôt...
Fascinante.
Il était littéralement hypnotisé. Au point de ne plus penser à rien d'autre qu'à ce moment. Instant fatidique où, loin de le repousser, elle était venu se nicher dans ses bras.
Dans son esprit, au grand dam du Vampire séculaire, cette scène de baiser repassait en boucle. Inutile de tenter de penser à autre chose. Il savait que son inconscient - avouons le, son esprit tout entier - resterait un moment fixé dessus.
Comment pouvait-on l'en blâmer?! Mina était non seulement une Vampire d'une rare beauté, mais pour lui, mentaliste expérimenté, son esprit était également la plus belle des étoiles dans un monde qui, en comparaison, semblait fait de cendre et de brouillard. Une beauté exceptionnelle, aussi bien mentalement que physiquement.
Est-il utile de le préciser après ça? Oui, Aion était complètement et définitivement amoureux.

Légèrement perplexe sous l'afflux de ses sentiment, le Vampire fixait le plafond de sa chambre, allongé sur son lit. Bien que le soleil soit levé depuis longtemps et qu'il soit toujours en pyjama - enfin plutôt en slip - il ne dormait pas. Ses yeux gris erraient sans la voir sur la peinture immaculée du plafond. Depuis qu'il était sortit de sa "transe" séculaire, son corps avait toujours été réfractaire à l'idée de dormir. Comme si son repos forcée, décidé par un esprit littéralement brisé, avait décidé de prendre sa revanche. Ce qui l'avait toujours contenté, lui permettant ainsi de longues heures d'études qui manquaient aux autres Vampire.
Mais il devait avouer que, pour une fois, un certain temps de repos ne lui auraient pas déplu. Cela faisait si longtemps qu'il avait oublié les appels impérieux du cœurs...
Pour la première fois depuis plus de 50 ans, Aion avait vraiment besoin d'une pause. Un bref instant de sommeil pour mettre de l'ordre dans son cerveau agité par une seule image.

Avec un soupir découragé devant la désobéissance manifeste de son corps, il se décida à quitter son lit et se dirigea sur la fenêtre où il appuya son bras. Fatigué, il y apposa sa tête et ferma les yeux. Comme d'habitude, en réaction à ce geste peu commun, son talent de mentaliste se réveilla et s'envola au dessus de l'Académie...

Chaleur. Douce, mais forte. Comme... un rayon de soleil? Oui. Soleil.
Obscurité. Dense, presque omniprésente. Les objets. Les
Sans-Âme.
Large pan de gris. Sur sa gauche. Il vire de chemin et quitte l'obscurité pour cette part de brouillard. Très vite il comprend. Les êtres non-pensant. Inutile.
Et pourtant...
Il continue, frôlant un bloc rectangulaire de noir piqueté de rares points blanchâtres, effleure une étincelle plus vive, remonte un peu plus haut pour voler sur les ailes translucides d'un oiseau...
Puis il la vit.
Plus lumineuse qu'un phare dans une mer de noir absolu. D'une beauté plus éclatante que n'importe quel autre âme, elle lui donne l'impression d'avoir été aveugle autrefois.


Ses yeux se rouvrirent brutalement alors qu'il reculait d'un pas. Il cligna des yeux un instant puis sourit. Un sourire qui jamais encore n'avait pu être vu sur ses lèvres. Tendre.
Sans un mot, il alla à sa penderie et s'habilla rapidement. Il ne souhaitait pas aujourd'hui mettre l'uniforme de la Night Class, aussi enfila-t-il simplement un pantalon brun et une chemise noire auxquels s'ajoutèrent les inévitables accessoires humains sans lesquels on ne peut passer inaperçu, à savoir une écharpe, des gants et un manteau pour un hiver d'une fraicheur polaire. ien qu'il eut pu s'en passer.

Quittant sa chambre d'un bond par la fenêtre, il se dirigea rapidement vers l'endroit où il sentait l'esprit de Mina, comme guidé par une lumière invisible. Propulsé par une vitesse typiquement vampirique, il atteignit très rapidement l'arbre sous lequel s'était endormie Mina.
Alors qu'il avait tout d'abord songé à passer la journée avec elle - avouons le clairement, il ne savait pas trop ce qu'il allait faire en la trouvant -, il s'arrêta en la voyant endormie, son chat à ses côtés. Elle avait un air si... adorable, qu'il ne put se résoudre à la réveiller et se contenta de rester en face d'elle, contemplant son visage d'ange endormis sans prendre garde au chat à ses côtés.
Puis un frissonnement la prit et il émergea de sa fascination. L'air était suffisamment froid pour qu'elle gèle sur pied, aussi détacha-t-il son manteau et le posa-t-il doucement sur ses épaules, la recouvrant totalement sans la réveiller. Puis il s'assit à côté d'elle et ferma de nouveau les yeux sans pourtant s'endormir.
Revenir en haut Aller en bas
Mina Shikumi
Admin
Admin
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 27/05/2009
Age : 23
Localisation : Dans les jardins

MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Mer 27 Jan - 1:08

La vampiresse commença à s'agiter dans son sommeil, poussant parfois de petits gémissements plaintif. Un mauvais rêve avait pris le contrôle de ses songes. Un rêve si vrais, si réaliste, si sombre, qu'il lui parut presque être la réalité.

Noir... tout est si noir. Où suis-je ? Je ne vois rien... je n'entends rien.
Silencieux... tout est si calme ici, j'ai l'impression de flotter...
Une voix... Qui es-tu ? Un ami ?
Ouvrir les yeux ? D'accord, si tu veux.

La lumière brûle un instant mes iris bleus. Devant moi se trouve une maison à l'air un peu ancienne. Elle me semble si belle, si familière. Quelque chose m'appelle à l'intérieur. Au fur et à mesure que j'avance, je reconnais ma maison. Un drôle de sentiment oppresse ma poitrine, appuis sur mon coeur, je crois qu'il s'agit de peur. Je me mets à courir sans l'avoir décidé. J'ai l'impression que tout se passe comme si je regardais une vidéo, tout bouge tout seul.
Je suis devant la porte. Ma main hésite un instant sur la poignée, puis j'appuie et entre. Il y a une odeur forte ici, une odeur âcre, amer et étrangement connue. Il fait sombre dans la maison et presque nuit dehors. Mon corps commence à trembler. J'ai peur, je veux m'arrêter, faire demi-tour. Je sais où je suis, je sais quand. Je ne veux plus avancer, je veux m'arrêter. Je sais ce qu'il va se passer, je ne veux plus vivre ça. Tout doucement, mon corps bouge sans mon accord.
Je suis devant la porte. Cette porte. Celle que je ne veux plus jamais avoir à ouvrir. Ma main se pose sur la poignée et ouvre. Même si je m'y attendais, le choc est encore plus intense. Ma mère, mon père, tous les deux morts, mes frères buvant leur sang. J'ai peur, je veux hurler. Une chose fonce sur moi à toute vitesse et me percute sur le côté gauche, pas loin du tout du coeur. Je me retrouve accroché au mur juste derrière la porte, épinglé comme un vulgaire insecte.
Ce que j'avais pris pour une lance se trouvait être le doigt de Reiko. Ca ressemble à une grosse pique noire et très dur. Au fur et à mesure que mon frère avance, son "arme" rétrécie. Quand il fut assez près de moi, il murmura quelque chose à mon oreille, tout en faisant tourner la pique dans ma chaire. J'ai tellement mal. Puis il retire la pointe de mon corps, j'heurte le sol avec un couinement. Des larmes noient mes yeux. J'ai envie de vomir. J'ai envie de hurler. J'ai envie de mordre ce bras qui est à côté de moi. Je sens des canines pousser dans ma bouche quand je plante mes dents dans la chaire. Puis il y eut un cri, un rire et un coup.

Encore les ténèbres... je me sens seule, tellement seule. Et puis j'ai mal. Pas à ma plaie, elle a disparu, j'ai mal à l'intérieur. Tout est si sombre. J'ai tellement peur. Je suis une simple silhouette de lumière dans les ténèbres.
Un grand froid m'envahit lentement, m'engourdit. Je veux partir d'ici, aller loin, bouger. Je veux crier, mais je n'émets aucun son, ma gorge me fait mal. Je sens une larme roulait sur ma joue, je ferme les yeux.
Puis plus rien. Le froid arrête de m'envahir et semble même reculer. Je sens une autre présence dans les ténèbres, je ne suis plus seule. Quand je rouvre les yeux, je vois une autre lumière à côté de moi. Je me redresse et tend la main vers elle, je veux partir d'ici. Comme si elle avait lut mes pensées, la lumière s'approche de moi. Elle m'enveloppe, me réchauffe et me réconforte. Ma douleur cesse, je suis bien.

Le silence s'est tut,
Le froid a fuis,
Emmenant la solitude avec lui.
Lentement je remue, j'ouvre les yeux.
Je le vois, la lumière, elle est là.
Ma lumière, mon ange à moi.


La vampiresse cligna des yeux plusieurs fois. Des larmes roulaient encore le long de ses joues et ses mains tremblaient un peu. Dans son sommeil, la sang pur avait changé de position : ses jambes étaient ramenées sous elle, son dos toujours contre le tronc et sa tête avait glissé sur le bras d'Aion. Sans relever la tête, la vampiresse jeta un regard autour d'elle, elle frissonna en se rappelant de son rêve. Son regard tomba sur le manteau qui la couvrait, bien qu'encore endormie, Mina rassembla lentement tous les éléments de son cauchemar et de ce qui l'en avait tiré. Laissant échapper encore quelques larmes, la Pur Blood passa ses bras autour du vampire et se sera contre lui de toutes ses maigres forces.

_Merci, murmura-t-elle tout bas.

Elle se doutait qu'il ne comprendrai absolument pas de quoi elle parlait, mais elle ne se sentait pas le courage de lui expliquer pour le moment. La vampire se contenta de cacher son visage dans le bras d'Aion, ne réclament que de l'affection de sa part.

_________________
Toi et moi,
Ensemble depuis toujours.

Merci Hanaé!!


Nourris moi!


Moi aussi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mad-house.forumactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Sam 20 Fév - 0:50

Aion rêvait. Ses yeux gris à la teinte vaporeuse erraient sur le ciel nuageux, nuancé d'une multitude de couleurs variant entre le blanc pur d'un cumulus qui étirait son ventre dodu et le noir sombre d'un orage qui grondait au loin, déchainant sa colère en une multitude de balles translucide qui s'abattaient sur une ville au loin, trempant le sol et les habitants sous ces larmes mordantes.
Un léger sourire lui échappa alors qu'il étendait le bras vers le ciel, calmant la fureur du ciel d'une douce chaleur qui dissipa l'obscurité des nuages pour leur apporter la beauté d'un soleil brûlant.

En parlant de beauté...

Le Vampire se retourna et eut un sourire attendri en voyant la jolie Sang-Pure s'appuyer contre son bras. Il avança une main pour décaler une mèche de jais, dégageant le visage angélique de la jeune fille endormie. Elle était si belle à cet instant, si semblable à une rose fragile qu'un rien pourrait briser, si... angélique.
Une étoile.
Une étoile tombée du ciel dans un monde baignant dans le sang et la mort.
Une étoile à la lueur pure dissimulée sous une apparence froide, fonctionnelle.
une étoile d'une beauté sans comparaison.
Une étoile qui l'avait pris dans les filets de son âme d'une blancheur pure et lui avait volé son cœur.
Une étoile dont il était entièrement et définitivement tombé amoureux.

Mais une ombre sembla passer sur son visage d'albâtre, et la Vampiresse commença à s'agiter, émettant d'étranges sanglots qui effacèrent son sourire paisible. Alors qu'il s'était promis de ne jamais violer l'intimité de la jeune fille, il posa une douce main sur son front, cachant ses yeux...
Et se projeta dans son esprit

Sang

Mort

Une odeur âcre se répand, doucereuse, délicate, mais porteuse d'une violence sans limite.
L'odeur d'un sang pur et vierge de toute goutte de sang humain volé par force, pris dans la douleur et l'horreur.
La saveur piquante de la cruauté.

Mais devant lui se trouve quelque chose qui n'aurait jamais du être là. Une fillette aux long cheveux d'onyx traverse le couloir, ses grands yeux carmins baignés par la peur et l'horreur. Elle avance, somnambule, traverse deux corridors peu éclairés, puis s'arrête devant une porte de bois sombre finement ouvragé. Elle semble hésiter, tremble comme une feuille, comme si, déjà, l'horreur la secouait et la dépassait. Comme si l'enfer avait prit possession de sa vie pour ne plus jamais la lâcher.
Mais la main frémissante s'avance, touche la poignée, semble se retenir un instant puis l'ouvre d'un coup.
La fillette disparait, happée par la porte noire qui se referme, lui opposant comme pour le narguer sa façade impassible.

Aion ouvre la bouche, pour lancer un appel - ou soumettre le rêve à sa volonté afin de stopper l'horreur? - mais avant qu'aucun mot ne puisse franchir la barrière de ses lèvres, un hurlement perçant vrille le monde imaginaire qui les entourait.

Un hurlement de douleur et d'horreur.

Un cri de désespoir.

Un appel au secours.

Une lamentation impuissante.

Le gémissement sanglotant d'une fillette.

La perte de cette part pure de joie de vivre et d'exister qui est en chacun dès la naissance.

Il s'élançe en avant, ses ongles se fondant en d'immenses griffes d'argent, prêt à lacérer ce mince morceau de bois qui le sépare de cette source de désespoir poignant, si puissant qu'aucun mot n'aurait jamais pu le décrire.

Mais l'obscurité envahit le monde et tout se fond dans un univers noir. Uniforme dans son aura étouffante. Une solitude et une détresse intense se fait sentir, aussi puissante qu'au premier jour.

Alors il comprend. Il se retransforme. Il n'y a rien à combattre.
Doucement il s'approche.
Doucement, il écarte les ténèbres qui étouffent dans leurs bras impalpables l'étoile devant lui
Doucement il s'approche d'elle et l'enlace, laissant sa sérénité se diffuser au corps tremblant qu'il tient dans les bras.
Doucement, les ténèbres se dissipent et le rêve prend fin.


Mina jeta autours d'elle un regard perdu, puis observa autours d'elle avant de l'enlacer de toutes ses forces, nichant sa tête tans son torse.

Merci

Ce fut ce souffle imperceptible qui le décida. Sans un mot, il souleva la jeune fille pour la poser sur ses genoux, l'enlaçant avec force. Il savait que c'était ce dont elle avait besoin en ce moment. De tendresse et de soutient. De la sensation de quelqu'un qui est prêt d'elle, de douceur.
Paisiblement, il posa sa main sur la tête de l'étoile, caressant ses cheveux à la couleur nocturne en un geste doux. Rassurant.
Les bribes du cauchemar s'éloignaient peu à peu alors qu'il la gardait tendrement contre lui.
Il savait les mots qui l'aiderait. Aussi écarta-t-il une mèche près de son oreille et en approcha sa bouche

Je t'aime. Ne t'inquiète pas, je serais là. Tu pourras compter sur moi.

Le doux ténor de sa voix était d'un calme parfait mais on y sentait la sincérité à toute épreuve qui le caractérisait.
Revenir en haut Aller en bas
Mina Shikumi
Admin
Admin
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 27/05/2009
Age : 23
Localisation : Dans les jardins

MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Sam 6 Mar - 16:58

Collé contre Aion, la vampiresse se calma en douceur. Elle fut un peu surprise quand il la souleva et la plaça sur ses genoux, un peu comme avec une poupée, mais elle ne se plaint pas. Quand il l'enlaça, elle se laissa faire. Ses yeux se fermèrent quand elle sentit la main du vampire caresser sa chevelure de jais. La douceur et l'attention du vampire à son égard la touché beaucoup.
Collé contre Aion, Mina senti à peine les mouvements de ce dernier, ce n'est que quand il susurra de sa voie ensorcelante qu'elle pourrait toujours compter sur lui qu'elle ré-ouvrit les yeux, et se redressa légèrement, plongeant son regard rubis dans celui du vampire.

_Je t'aime. Ne t'inquiète pas, je serais là. Tu pourras compter sur moi.

_Mais moi aussi, je t'aime. Les joues de la vampiresse rosirent légèrement, se redressent un peu, elle vint poser sur les lèvres du vampire un doux baisé rempli d'amour.

Les joues un peu rosi, Mina enfoui son visage dans le cou d'Aion, un peu à la manière d'un chat.

Allongé sur une branche d'un arbre voisin, Hiro observait avec un regard un peu triste la scène. Il ne savait pas si il devait être heureux ou pas de voir que Mina s'était trouvé quelqu'un. Oui il était heureux de la voir heureuse, mais au plus profond de lui, il craignait que cette relation ne l'éloigne de lui et qu'il se retrouve seul. Poussant un petit soupir, le félin sauta au sol et s'éloigna. Sa maitresse avait besoin d'être seul avec celui qu'elle aimait, et qu'il le veuille ou non, il devrait vivre comme ça maintenant.
Après un dernier regard triste vers le couple, le chat noir s'éloigna en trottinant, puis en galopant.

Le visage toujours enfoui dans le cou d'Aion, la Pur Blood respirai l'odeur qui se dégageait du corps de l'homme. Elle était si agréable, si envoutante. L'espace d'un instant, Mina fut tenté de planter ses crocs dans la chaire du vampire. Un frisson la parcourut quand elle réalisa ce à quoi elle venait de penser. Comme la tentation était de plus en plus forte, elle fit un effort pour sortir sa tête du cou du jeune homme et se remettre debout, se séparant d'Aion. Elle lui tourna le dos et étira ses bras vers le ciel, un peu engourdie par le froid, avant de se tourner de nouveau vers Aion et lui adresser un doux et adorable sourire.

_Que voudrais-tu faire aujourd'hui? Si tu n'as rien de prévus, on... on pourrait peut-être passer la journée ensemble?

La sang pur se sentait légèrement gêné elle avait la sensation d'être comme ces fille niaises dans les shôjo manga, et cela ne lui plaisait pas vraiment. Tâchant de ne rien laissé paraitre, Mina se redressa de toute sa petite taille, et adressa un nouveau sourire à Aion.

_________________
Toi et moi,
Ensemble depuis toujours.

Merci Hanaé!!


Nourris moi!


Moi aussi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mad-house.forumactif.com
Athéna Murasaki
Admin
Admin
avatar

Messages : 1507
Date d'inscription : 10/05/2009
Localisation : Ne te retourne surtout pas...

MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Ven 26 Mar - 21:04

_Je t'aime. Ne t'inquiète pas, je serais là. Tu pourras compter sur moi

Inutile de dire que pour le Vampire, il s'agissait d'une évidence claire et nette, il ne voyait les choses qu'ainsi et tout le reste semblait avoir disparu. S'il ne s'était pas permis de vérifier - et encore moins de manipuler - les sentiments de Mina à son égard, il n'en restait pas moins serein. Il avait trop longtemps réfléchi sur la perte d'Akuma, sur la possessivité presque agressive dont il faisait alors preuve...
Et sur la folie sans limite qui l'avait étreint alors qu'il l'avait perdu. Elle. Sa raison de vivre, son ange à lui, celle qui lui avait appris à vivre.
Mais elle l'avait quitté. L'oppressante sensation de douleur sans limite, de déchirement, comme si tout en lui avait soudainement rejeté l'idée de vivre...
Oh, ils en avaient mainte fois discuté. Tout deux savaient qu'elle n'avait pas l'immortalité que le sang Vampirique d'Aion lui conférait, mais l'un comme l'autre ne songeaient même pas au moment où - après de longues années - Akuma finirait par mourir.
Sauf qu'elle n'avait pas vécu les longues années sur lesquelles ils bâtissaient leurs projets de vie. Elle l'avait quitté, abandonné.

Un an. Elle n'avait vécu qu'un an. Il ne l'avait connu qu'une seule petite année, si courte, si dense qu'il lui avait semblé mourir avec elle.

Alors il s'était enterré avec elle dans l'obscurité absolue de la mort. Et durant de longs siècles, il avait appris. Compris.

Pour aujourd'hui voir toutes ses certitudes abattues par le doux contact de l'étoile contre lui, de son corps frêle contre le sien. Il sentait dans son âme la même étincelle qui l'avait attiré chez Akuma. Cette beauté mentale plus brûlante qu'une flamme, attirant son âme comme un papillon d'une bougie. Il ne pouvait s'empêcher de penser à la douleur abominable qui l'avait étreint à la mort d'Akuma et, même s'il redoutait encore de l'éprouver de nouveau, il avait désormais une envie furieuse de la protéger.
Il baissa son visage vers elle pour contempler avec admiration cette perle qu'il tenait dans ses bras, craignant quelque peu de se faire repousser, quand...

Mais moi aussi, je t'aime

Il se figea, incrédule alors qu'elle venait poser ses lèvres de rose sur les siennes. Il ferma doucement les yeux, savourant la saveur du baiser, comme entrainé dans un autre monde.
Puis, bien trop tôt, Mina se détacha de lui. Il frémit en la sentant se nicher contre lui, son corps grâcile lové contre le sien à la manière d'un chat. Elle était simplement... craquante. Mais il sentait son coeur battre un peu plus vite, et il comprit rapidement que l'odeur de son sang activait chez la sang pure. Prévoyant son recul, il tenta de refermer ses bras autours d'elle mais trop tard. Bondissant sur ses pieds et se redressant de toute sa taille, elle lui adressa un sourire charmant.

Que voudrais-tu faire aujourd'hui? Si tu n'as rien de prévus, on... on pourrait peut-être passer la journée ensemble?

Un sourire étira son visage alors qu'il se relevait à son tour, saisissant sa main et s'approchant pour déposer un doux baiser sur ses lèvres.

Avec grand plaisir.

Inutile d'en dire plus, ses yeux brillant parlaient pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aarosei.my-free-forums.com/forum.htm
Mina Shikumi
Admin
Admin
avatar

Messages : 378
Date d'inscription : 27/05/2009
Age : 23
Localisation : Dans les jardins

MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Mer 7 Avr - 0:11

[Tu t'es trompé de conte.]

Mina ne s'attendait pas un refus, mais pas non plus à un nouveau baisé. Elle rougis très légèrement. Referment très légèrement sa main sur celle d'Aion, elle lui tourna légèrement le dos et l'entraina vers le fond des jardins.
La vampiresse connaissait cette endroit par cœur pour s'y être promené et perdue des dizaines de fois. Après une longue allée bordé de chaque côté par des par-terre de fleur blanche, elle entraina Aion dans un chemin un peu plus petit et bordé d'arbres dénudé de feuilles. Ils arrivèrent ensuite dans un petit champs remplis de hais couverte de rose. La plupart était éclose et abordait des couleurs rose pâle et blanche. Mina respira la douce odeur qui emplissait l'air. C'était un de ses endroits préféré, elle ne savait pas comment, mais il y avait pratiquement toujours des fleurs éclosent ici. La Sang Pur tourna son regard vers Aion et lui adressa un timide sourire remplis de tendresse.

_Tu en dis quoi? C'est un de mes endroits préférés, il est toujours plein de roses.

Mina lâcha en douceur la main du vampire et s'éloigna un peu vers une hais couverte de rose d'une couleur rose pâle, presque blanche. Elle huma l'odeur des fleurs, laissant leurs parfums enivrer ses sens.
Parmi les fleurs roses, la vampire en repéra une d'une couleur rouge proche du sang. Cette dernière commençait à faner, le bout de ses pétales était noir et certain de ses pétales parsemaient déjà le sol. Mina approcha son nez et huma son doux parfum, fermant un peu les yeux tellement l'odeur étais douce et agréable. Sans réfléchir, elle déposa un petit baisé sur les pétales, avant de se redresser et de regarder à nouveau Aion.
La vampiresse ne put s'empêcher de détailler le vampire en face d'elle, il était si beau, avec ses cheveux blanc, son teint foncé, et son corps musclé. Et puis il y avait cette odeur qui se dégageait de lui, si envoutante, délicate et sucré, mais avec un fond de sang, comme si le beau Level B en avait été couvert il y a des années de cela. Tout cela fasciné la Sang Pur, qui maintenant devait fixer le vampire depuis cinq bonne minutes, sans avoir bougé d'un pouce. Se redent conte de cela, Mina eut comme un sursaut et rougis légèrement, c'était embarrassent, Aion devait s'être demandé ce qu'il lui était arrivé.
Se redressant un peu plus, Mina adressa un nouveau sourire à son compagnon. Un sourire timide et un peu embarrassé. C'est alors que la Pur Blood remarqua qu'elle avait gardé le manteau d'Aion, et que ce dernier n'était vêtu que d'une chemise noire et de son pantalon. Sans réfléchir, la vampire alla le serrer dans ses bras, collant son corps contre le sien.

_Mon pauvre, comme c'est moi qui ai ta veste, tu doit être totalement gelé. Lâcha-t-elle en enfouissant son nez dans les plis de son haut.

_________________
Toi et moi,
Ensemble depuis toujours.

Merci Hanaé!!


Nourris moi!


Moi aussi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mad-house.forumactif.com
Athéna Murasaki
Admin
Admin
avatar

Messages : 1507
Date d'inscription : 10/05/2009
Localisation : Ne te retourne surtout pas...

MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   Jeu 29 Avr - 20:23

C'était... étrange. Après toutes ces années de sang, il avait l'impression de pouvoir encore vivre comme un enfant, de pouvoir de nouveau s'émerveiller de si peu de choses... Tant qu'elles lui étaient présentées par son étoile, elles prenaient la luminosité de l'exception.
Alors qu'il se laissait entrainer dans les allées du jardin, il gardait ses yeux fixés sur elle. Il avait l'étonnante impression de se retrouver des milliers d'années en arrière. La même manière de sourire, le même éclat fascinant dans ses yeux de rubis, la même façon hypnotisante de bouger, de rire...
Le même visage d'ange.

Il se laissa entrainer, ne se concentrant sur rien d'autre que le doux contact au creux de sa main. Quelque chose lui disait que plus le temps passerait, plus la jeune femme en face de lui lui ressemblerais.
Quelque part loin dans l'esprit du Vampire séculaire, une partie de son esprit, froide et logique, cherchait les possibilités génétiques qui avaient pu produire cette ressemblance exquise. Mina ne pouvait faire partie de la lignée de l'humaine qu'il avait aimé, pas même en cousine lointaine du fait de la pureté du sang des deux jeunes femmes, l'une vampire et l'autre humaine. Comment se pouvait-il alors qu'elle lui soit si semblable?!
Si la partie rêveuse d'Aion tendait vers un cadeau des dieux - si dieu existait - cette part de son âme ne parvenait pas à se satisfaire de cette explication bancale...
Mais pour rien au monde, Aion n'aurait voulu lui poser la question. Il refusait de briser ce lien étroit et pourtant si ténu qui commençait à peine à naitre entre eux par une question pleine de sous-entendus. Mina n'était pas bête, il refusait de courir le risque d'une mauvaise interprétation de son interrogation.

_Tu en dis quoi? C'est un de mes endroits préférés, il est toujours plein de roses.

Relevant la tête, il vit que la jeune Sang-Pure le fixait. Un sourire étira le visage mat du Vampire alors qu'il s'approchait de quelques pas, l'observant effleurer les roses du bout des doigts. Son regard se chargea de tendresse alors qu'il la voyait saisir une rose d'un rouge sanglant et la porter à ses lèvres. Elle était tout de même différente de l'humaine qu'il avait connu. Curieusement et en dépit des clichés, la vampire était bien plus douce que l'humaine.
La voir ainsi dans ce jardin plein de roses lui rappelait des souvenirs anciens qui émergeaient aujourd'hui différemment, empreint de soulagement. Il se souvenait d'elle, souriant de toutes ses dents, courant à en perdre haleine dans les immenses labyrinthes de roses blanches de Thyr-Marinth'el*. Il se souvenait d'elle, s'arrêtant enfin en pleine course pour se tourner vers lui, son regard vif et éclatant de bonheur le fixant avec la même intensité que celui de la Sang-Pure devant lui. Il se souvenait d'elle, caressant de son doigt pointu les pétales lourds et pourtant gracieux d'une rose rouge déjà épanouie depuis longtemps, qui dévoilait sa beauté aux regards admiratifs. Il se souvenait d'elle, souriant silencieusement alors qu'il lui avait accroché la fleur dans les cheveux. Un des rares moment de paix de leur existence commune.

Soudain, un contact frais le tira de ses pensées, et il sourit en voyant que Mina venait de se lover contre lui. Refermant ses bras sur elle, il déposa un baiser sur ses cheveux.

Ne t'inquiète pas pour moi. Mais je dois dire que ta solution est... adorable.

La serrant un peu plus fort contre lui pour lui montrer ce qu'il entendait par là, il tendit le bras et cueillit la rose rouge, venant de nouveau la loger dans son épaisse chevelure corbeau. S'écartant légèrement pour l'admirer, il sourit

A vrai dire, je la préfère à cette endroit... Tu te souviens?

Les derniers mots lui avaient échappé. Mais son visage resta serein, souriant, et il la reprit dans ses bras, constatant mentalement avec un brin d'étonnement que l'odeur de son sang fascinait la jeune Sang-Pure

[* = Nom non répertorié, je sais ^^" Il s'agissait en gros de leur refuge secret <3]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aarosei.my-free-forums.com/forum.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre amoureuse? [Aion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre amoureuse? [Aion]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» [Collection] La Vie Amoureuse (Ed? Soc. Parisienne d'Imprim)
» [Marr, Melissa] Ne jamais tomber amoureuse
» [MMORPG] Aion
» Ballade pour une amoureuse/Théodore de Banville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight Guilty :: Avant tout ! :: Cimetière des RPs-
Sauter vers: